Les Balcons du Dauphiné passent en alerte renforcée

Le Préfet place l’ensemble des masses d’eau en alerte renforcée, à l’exception des eaux superficielles du Drac et de la Romanche.

La situation des nappes et des cours d’eau s’est effondrée en août à cause de la canicule, du vent et la quasi-absence de pluies. Les pluies de fin août ont accordé un répit aux milieux aquatiques mais qui fut de courte durée face à la reprise des chaleurs. Une sécheresse automnale est à craindre.Suite au comité de l’eau du 11 septembre 2020, le Préfet de l’Isère a décidé d’augmenter d’un niveau les restrictions partout où la situation le justifiait.

Ainsi, le territoire des Balcons du Dauphiné passe d’un niveau d’alerte (niveau 2 sur 4) à une niveau d’alerte renforcée (niveau 3 sur 4).

La poursuite de la dégradation des cours d’eau durant l’été n’a en effet pas épargnée les Balcons du Dauphiné.Par exemple, le ruisseau du Girondan (secteur du site archéologique à Saint-Romain-de-Jalionas) est actuellement totalement asséché sur plusieurs centaines de mètres !

La situation d’alerte impose notamment les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :

  • Pour tous:

- Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles;

- Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé;

- Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs, de 9H00 à 20H00 (sauf dispositions spécifiques pour l’irrigation);

- Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé ;

- Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d’eau ;

- Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement.

  • Pour les communes:

- Interdiction de laver les voiries;

- Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable.

  • Pour l’agriculture:

- Baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation,

Pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9h à 20h.

  • Pour l’industrie:

- Respect du niveau 1 de restriction sécheresse explicité dans les arrêtés individuels d’autorisation d’exploitation des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement).

  • Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable:

- Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration.

 

La situation d’alerte renforcée impose les mêmes restrictions que la situation d’alerte, complétées par les restrictions suivantes :

  • Pour tous:

- Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles équipées de lance « haute pression » ou recyclage de l’eau ;

- Interdiction de laver les réservoirs pour l’Eau Potable;

- Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, et espaces sportifs;

- Interdiction d’arrosage des golfs, des jardins potagers et des stades de 9H00 à 20H00 (sauf dispositions spécifiques pour l’irrigation);

- Interdiction d’alimenter et vidanger les plans d’eau;

- Interdiction de contrôler les points d’eau incendie.

  • Pour l’agriculture :

Baisse de 30 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation

- Pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9h à 20h.

  • Pour l’industrie:

Respect du niveau 2 du plan d’économie d’eau des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement).

 Les usages non prioritaires de l’eau à partir du réseau d’eau potable peuvent être limités par arrêté municipal.